La performance est souvent associée à la réussite et au succès. Dans l’imaginaire collectif, les gens performants sont comparables à des super héros détenteurs d’un pouvoir exceptionnel qui leur permet de réussir tout ce qu’ils entreprennent. Leur aisance, leur savoir-être et leur savoir-faire forcent le respect, suscitent l’admiration ou la jalousie. Ils semblent avoir un don qui passionne leur entourage.
Eh bien non ! La performance n’est pas un don. Elle est d’abord une pensée qui se transforme en une volonté. Celle-ci se matérialise alors dans le réel par des actions physiques ayant pour conséquence des effets directs et indirects sur votre environnement. La nature des impacts suivants ces effets décide du niveau de performance de votre action globale au regard de la pensée initiale. Même si chez certains il s’agit d’un mécanisme inconscient, il existe. Comme toutes les lois de l’univers, la performance obéit à des règles aussi certaines que la gravité terrestre. Ainsi, même si je ne connais pas la loi de la gravité, quand je lâche une pomme, elle tombe.
La performance traduit toujours un niveau d’accomplissement ou d’atteinte d’un objectif. En effet, les niveaux de performance vont de la sous performance telle que l’erreur humaine à la surperformance que l’on qualifie volontiers d’exploit, en passant par la performance insuffisante, médiocre, satisfaisante, bonne, exceptionnelle et optimale. On parle même de contre-performance introduisant un caractère prédictif voir spéculatif de la performance. Il est intéressant de noter que la performance est toujours annexé d’un adjectif ou d’une préposition, preuve qu’elle n’est pas une fin en soi. Être performant sous entend simplement une performance de niveau au moins satisfaisant introduisant la notion de seuil de performance.
La performance permet ainsi d’évaluer, de caractériser, de qualifier et de quantifier la capacité à obtenir les résultats visés. Elle peut être appréhendée comme la cotation de la réussite d’un objectif traduit en résultats. On peut parler de taux de conversion d’un objectif fixé en résultats acquis. Elle est un processus générique : une pensée qui se forge en volonté créant l’objectif puis les actions permettant d’atteindre les résultats nécessaires et/ou suffisants à la matérialisation de la pensée originelle. Ceci fait appel au principe d’efficacité de la performance. Être efficace c’est obtenir les résultats nécessaires et/ou suffisants pour atteindre votre objectif. Ceci souligne le premier travail a réaliser pour viser l’efficacité : identifier clairement votre objectif en y associant les résultats à atteindre. Cependant, de manière concomitante à l’efficacité, la performance sous entend l’économie de moyens et le moindre coût en termes de ressources. Ainsi, la performance se définit également selon le principe d’efficience. Ces moyens ou ces ressources ne sont pas uniquement d’ordre matériel ou financier et peuvent tout simplement correspondre au temps consacré ou à l’investissement émotionnel consenti comprenant la mobilisation plus ou moins importante de votre potentiel.
Obtenir les résultats demande des efforts qui sont récompensés par la satisfaction de l’objectif en pleine cohérence avec vous-mêmes. Au temps de l’édification des cathédrales et des tailleurs de pierre, un pèlerin approche d’un chantier. Il aperçoit un premier tailleur de pierre aux gestes lents et aux épaules basses qui semble peu heureux de sa condition. Il lui demande ce qu’il fait. L’homme lui répond qu’il taille une pierre et que c’est un métier extrêmement difficile et peu considéré. Quelques mètres plus loin, il croise un deuxième tailleur de pierre déjà plus affairé à sa tâche. Le pèlerin lui pose la même question. Il lui répond qu’il construit un mur et lui déclare qu’il est reconnaissant de pouvoir nourrir sa famille grâce à cet emploi. Plus loin, le pèlerin croise un troisième tailleur de pierre qui se démène à la tâche avec une dextérité impressionnante. A la même question il répond qu’il construit une cathédrale et qu’il a une chance extraordinaire de pouvoir faire cela chaque jour. Soyez le bâtisseur de cathédrale et vous emprunterez le chemin de la performance. La performance s’alimente par l’enthousiasme que suscite chez vous la réalisation de l’objectif. Autant dire que la sous performance sous tend une remise en question de la cohérence de l’objectif fixé avec votre réelle volonté. Il s’agit ici de motivation et de conviction qui créent l’engagement total de vos forces et la révélation de votre potentiel.
Ces forces sont au nombre de quatre. Inspirées d’une vision holistique de la performance humaine développée par les Navy SEAL au travers du programme Human Performance Program, elles permettent d’améliorer votre performance ainsi que votre résilience par une pleine expression de votre potentiel, un développement personnel continu et un renforcement de vos capacités de résistance. On retrouve la force morale pour révéler et renforcer votre motivation, la force mentale pour créer et développer vos compétences émotionnelles, la force physique pour mobiliser et accroître vos capacités d’action et la force énergétique pour produire et régénérer l’énergie nécessaire au processus. Les 4 Forces « MorMenPhysEner » vous permettent d’avancer vers votre objectif en révélant tout votre potentiel tout en vous préservant des obstacles, des agressions et des charges rencontrées sur le chemin de votre réussite.